La Compagnie Baroque créée en 1995 par Michel Verschaeve (voir CV) regroupe les compétences de musiciens spécialisés jouant souvent de plusieurs instruments d'époque, des chanteurs, de comédiens, de danseurs.

                                                                                                                                             Boulogne Musique est partenaire de
La Compagnie Baroque

 

 

                                                                                   NE RATEZ PAS L’INTERVIEW DE FABRICE CONAN SUR RCF

 

                                              https://rcf.fr/culture/portraits/entretien-8-mars-2017-1815-fabrice-conan?unkp=4cff2befd32e6bd1276c24c969da5538#.WMA8jPURIyY.email

 

 

 

                                                                                                                                             La Compagnie Baroque 

        

             -D-Saulnier 6173 - copie

 

                                                                                      photo Didier Saulnier

                                                                                                                                                           https://www.youtube.com/watch?v=uA1qUy9oFIk

 

Actualités

 

Une journée de vacances à Versailles

 

      

Accueil par une comédienne de La Compagnie Baroque
avec les Ministres de la Culture et de lEducation Nationale
pour le parcours mis en scène dans le parc de Versailles cet été
 
 
           

Cet été, comme en 2016, les artistes de la Compagnie participent à l’accueil d’enfants

pour une journée inédite dans le cadre du domaine de Versailles

Un parcours conté, ponctué d’énigmes et de rencontres avec des protagonistes

en costumes pour offrir une visite ludique des lieux.

Une journée mémorable pour 2 500 enfants !

         
                   Stage de chant & gestuelle baroques

l’Art de la Scène Baroque à Versailles par

Michel VERSCHAEVE & Fabrice CONAN

 

 du 21 au 26 Août 2017

Inscriptions Closes pour cette année 2017

                                                                                                Extraits d’un dernier Stage :

                                                                                                         https://www.youtube.com/watch?v=ykjHhxZhufw&feature=youtu.be

 

                                                                                                                                                                         image002
 
                                                                                                                                                                                                                                     École de Musique du Chesnay

Public du stage

Professionnels et amateurs souhaitant connaître ou perfectionner leur connaissance et la pratique de l’interprétation du répertoire baroque.

Objectifs

Acquérir, approfondir et adapter les techniques vocales et scéniques propres au baroque.

Pratique de la gestique baroque

mise en situation de l’acte du chanteur baroque

Se former en vue d’engagements au sein de la Compagnie à l’occasion des prochains spectacles. Préparation professionnelle

pour la pratique de la scène et des prestations en public.

Présentation

Ce stage a pour but de se familiariser avec :

- Le Chant Baroque

- La Déclamation Baroque

- La Gestuelle Baroque

En travaillant selon les règles d’interprétation de l’époque :

-         mise en situation à partir des recueils et traités

-         pratique d’un véritable solfège du corps.

 

Profil des stagiaires

Stage ouvert aux chanteurs professionnels, amateurs de bon niveau ainsi qu’aux comédiens-chanteurs  - l’apprentissage de la déclamation et la gestuelle pouvant être très utiles aussi bien pour les classiques que pour le théâtre plus moderne.

 

Grand Cru 2016

 

Stage 2016

 

Retenez dès maintenant votre place pour 2017

Contactez Fabrice Conan  

Inscription & organisation tél/fax 01 39 55 10 62

E-mail : contact@compagniebaroque.fr

 

Fêtes Galantes 2017  soirée costumée à la Galerie des Glaces

 

Soirée d’Appartement au château de Versailles

 

  lundi 29 mai 2017

 

-Compagnie Baroque-9273 - copie - Copie

Revivez les divertissements de la cour de France, dans les salons du roi et la galerie des glaces, pour une soirée unique et en costume d’époque.

 

 

Les artistes de La Compagnie Baroque vous donnent rendez-vous pour des visites insolites et théâtralisées des appartements privés de la reine et du roi.

 

 

                                         - Entrez dans l’histoire -

 

                              Toutes les infos sur : http://www.chateauversailles-spectacles.fr/spectacles/2017/fetes-galantes-2017-soiree-costumee-la-galerie-des-glaces

 

 

____________________________________________________________

_

Quelques événements passés

                                              Le dimanche 22 novembre 2015 a 15h

Conférence au Musée Lambinet

54 Boulevard de la reine 78000 Versailles

 

« Figurer le héros sur la scène aux XVIIe et XVIIIe siècles »

Par Michel Verschaeve, fondateur de la Compagnie baroque

Spécialiste de la scène baroque, Michel Verschaeve a étudié précisément la façon dont le

comédien, tout comme le peintre, travaille à la traduction aboutie de l’émotion au travers

du geste et de l’expression. La figure du héros, qui jalonne la tragédie lyrique, l’Opéra et le

théâtre, constitue l’un des exemples les plus intéressants à étudier.

Dimanche 22 novembre, à 15h

Durée : 1h30 – Tarif : 6€

dans le cadre de l’exposition « La Fibre des Héros »

du 19 septembre au 20 décembre 2015

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

RAMEAU en fête

https://www.youtube.com/watch?v=DB3AIfm-vAY

Compte rendu, opéra. Trappes, La Merise, le 10 février 2015. L’Inde Galante d’après les Indes Galantes de Rameau. Collégiens de Trappes, Pages et instrumentistes du Centre de musique baroque de Versailles. Olivier Schneebeli, direction. Michel Verschaeve, mise en scène. Françoise Deniau, chorégraphie.

Spectacle pédagogique et humaniste. L’éducation et la musique forment-t-elle la jeunesse ? A quoi précisément, et de quelle manière ? A cette question, aux enjeux si brûlants depuis la terrible actualité française de janvier 2015, répond le CMBV dont l’engagement pour la résurrection des grandes machines lyriques et chorégraphiques de la monarchie triomphante s’intéresse aussi comme en un pendant imprévu à des actions d’un autre type : toute l’équipe artistique et les jeunes chanteurs du CMBV savent ici impliquer plusieurs classes de collégiens à Trappes (Collèges Youri Gagarine, Gustave Courbet, Le Village) et les initier à l’esthétique baroque, à la délicate machinerie d’un spectacle qui mêle selon les codes du XVIIIè : chant, déclamation, danse : certains dansent, chantent dans les choeurs, déclament surtout de savoureux textes intégrés entre les scènes de l’opéra ballet de Rameau choisi pour l’occasion. Supplément d’âme à une scène lyrique et chorégraphique des plus raffinées (1736), les producteurs ajoutent aussi la délectation de pensées choisies signées de l’Abbé Raynal, auteur en 1781 de L’Histoire philosophique et politique des établissements et du commerce des européens dans les deux Indes… vaste recension qui malgré le déroulé de son titre, concentre une vision étonnamment fraternel et humaniste vis à vis de l’Indigène. Un manifeste pour la paix entre les peuples qui a aussi sensibilisé les jeunes interprètes aux enjeux du vivre ensemble.

C’est un travail spécifique qui fait travailler les jeunes Pages de la Maîtrise avec les collégiens des trois établissements de Trappes (78). Choc culturel, expérience pédagogique, rencontre surtout entre des milieux et des univers si différents qui cependant apprennent à se connaître, à partager, puis s’accomplir dans la réalisation d’un formidable spectacle dont la finesse et l’intelligence transforment aussi la partition retenue : la dernière entrée des Indes Galantes de Rameau : les Sauvages, ajouté lors de la reprise de l’opéra-ballet en 1736,  un an seulement après sa création.

L’équipe artistique réunit des pointures du genre et des disciplines réunies : Françoise Deniau pour la chorégraphie, Michel Verschaeve pour la mise en scène et Olivier Schneebeli, chef permanent dont les qualités de pédagogue font merveille dans ce type de travail. La valeur du projet tient à la confrontation directe et franche des univers en présence : les jeunes pages du CMBV, véritables professionnels de la musique, nourris d’éloquence et de gestuelle baroques, de souci du texte comme de musicalité du chant ; et les collégiens trappistes, dont l’ordinaire demeure bien éloigné de l’esthétisme monarchique comme de la déclamation des idées philosophiques du XVIIIè. Pourtant les jeunes réalisent ici une production convaincante où Michel Verschaeve a opportunément intégré plusieurs  textes de Raynal, au regard généreux et plein d’humanité pour les Indiens d’Amériques. L’action des Indes Galantes souvent mésestimée révèle a contrario des préjugés sur la soit disant faiblesse poétique et littéraire des opéras ramistes, la modernité et la pertinence de Rameau et de son librettiste : ici s’affirme déjà avant le thème du bon sauvage de Rousseau,  un humanisme fraternel et admiratif, respectueux et tendre même vis à vis des “Sauvages” : autour de la belle indigène Zima s’affairent les colons européens, Alvar et Damon. Convoitée, courtisée, Zima choisit finalement pour élu de son coeur son semblable Adario : Rameau réalise en une véritable apothéose (la fameuse danse du calumet de la paix), la célébration de l’amour sincère : les Indiens d’Amérique affirmant ainsi une leçon de vertu amoureuse aux plus tendres élans. La vision est d’une incroyable intelligence : les Indiens n’y sont pas vus comme une race inférieure mais au contraire comme un peuple admirable en tout point, vision positive et fraternelle partagée par Raynal dans ses textes.

 

INDE-GALANTE-Zima-chimene-CMBV-classiquenews

Pages et collégiens défendent la liberté et l’esprit fraternel

L’Inde Galante ou Rameau revisité

Parmi le quatuor vocal assuré par les Pages du CMBV, distinguons le charme et l’aisance scénique de la jeune soprano Chimène Smith dans le rôle virtuose et redoutable de Zima (Régnez, Plaisirs et jeux, combiné aux trompettes brillantes, fait retentir le triomphe simple des amants magnifiques) : elle a le port gracieux sans préciosité, et le naturel d’un chant qui sait s’attendrir. Ses partenaires masculins affirment des tempéraments vocaux naturellement caractérisés : le Damon, vrai soprano flûté de Clément Peaucelle, et l’Alvar, à la diction la plus parfaite de Karl-Loïs de Lastic Saint-Jal, au chant puissant, sûr, affûté.
A leurs côtés, les collégiens en tee-shirts colorés (jaune, bleu, rouge) apprennent l’élégance des pas chorégraphiés, les défis de la synchronicité, la finesse et la grâce d’une partition flamboyante et étourdissante par son raffinement et sa complexité. C’est aussi jusqu’aux deux représentations publiques programmées à La Merise de Trappes puis à l’Opéra royal de Versailles, les 10 et 12 février 2015, un apprentissage de la discipline et du jeu collectif sans lesquels la magie du spectacle ne se réalise pas. Actualisation inévitable, les trappistes réalisent une version hip hop de la Chaconne finale dont les accents soulignent là encore combien la rythmique de Rameau nous paraît toujours aussi proche et familière.
Rien de plus vivant que ce Baroque là, de plus stimulant que ce Rameau revisité par un collectif d’enfants, associés imprévus d’une entreprise aux enjeux salutaires. Que garderons les trappistes comme les Pages plus habitués à l’exercice de la scène ? Des sons, des rencontres, la magie de la scène et surtout grâce aux textes combinés (qui ont été on l’imagine, sources de débats à l’école entre enfants et professeurs), l’expérience du respect et de l’écoute de l’autre, l’estime des autres, le goût de la paix partagée : des valeurs clés à préserver coûte que coûte.  En prolongement de son anniversaire 2014, Rameau ne pouvait trouver transposition pédagogique aussi réussie.

 

inde-galante-collegiens-de-trappes-rameau-choregraphie-groupe-compte-rendu-critique-inde-galante-de-Rameau-classiquenews

Illustrations : © studio CLASSIQUENEWS.TV 2015

Posté le par Alexandre Pham

 

      Agence France Presse :

Musique baroque et culture de banlieue: la rencontre à Versailles

                                                                                                                                       13 Fév 2015

                                                                                                                Mise en scène : Michel VERSCHAEVE

http://www.afp.com/sites/default/files/mmd_ji_live/2015/02/13/a381efef91b335b830015ac73a7b04c79fa1c49e.jpg

 

                                                                                                                        Des collégiens de Trappes chantent et dansent "Les Indes Galantes" de Jean-Philippe Rameau, sur la scène de l'Opéra royal du château de Versailles, le 12 février 2015

Sous les dorures du château de Versailles, une quinzaine d'ados, pantalons noirs et t-shirts colorés, font du hip hop sur un air de musique baroque. L'aboutissement de plusieurs mois de rapprochement entre deux mondes qui s'ignorent: collèges sensibles de Trappes et culture classique.

Ils se sont produits deux jours plus tôt dans un théâtre de leur ville, à seulement une quinzaine de kilomètres, mais pour eux les choses sérieuses débutent ce soir. "C'est Versailles, c'est un des plus grands opéras du monde!", lance Inès. "On est dans un théâtre où il y avait un roi, c'est beaucoup, c'est trop...", souffle Khartigan.

Sur la scène de l'Opéra royal ce jeudi soir, ils sont soixante élèves de 5e, issus de collèges en réseau d'éducation prioritaire, à chanter et danser "Les Indes Galantes" de Jean-Philippe Rameau. Plus précisément l'entrée des "Sauvages", qui met en scène des rivalités guerrières et amoureuses entre indiens d'Amérique et colons espagnols et français.

Pour les accompagner, de jeunes chanteurs versaillais, les Pages du Centre de musique baroque, à l'origine de l'initiative.

                                                                                                                                                                                                              http://www.afp.com/sites/default/files/mmd_ji_live/2015/02/13/4470881aef0b1bae1e1b1cccd40fef1d1a32719e.jpg

 

                                                                                                                                        Des collégiens de Trappes chantent et dansent "Les Indes Galantes" de Jean-Philippe Rameau, sur la scène de l'Opéra royal du château de Versailles, le 12 février 2015

"C'était exactement l'idée de Rameau et de Fuzelier, son librettiste: mêler les cultures et dire au public +voilà, il y a d'autres continents qui nous valent bien+", explique le directeur musical Olivier Schneebeli.

A raison de deux heures par semaine depuis septembre, les collégiens ont appris les bases du chant baroque et du théâtre et créé leurs propres chorégraphies pour mettre en valeur cette musique "peut-être la plus difficile qui soit", pour Olivier Schneebeli.

- 'Finalement, ça bouge!' -

L'objectif: non pas imposer la musique baroque aux ados mais venir à bout de leurs préjugés -"c'est nul, c'est pour les vieux, c'est pour les riches, on n'a rien à faire là...", énumère Elsa Lilamand, chargée de production au CMBV qui a coordonné le projet.

Sous le regard de leurs profs de musique, les collégiens ne mentent pas: au début, la musique baroque, ils ont détesté. Aujourd'hui ils sont nombreux à dire qu'elle leur "plait vraiment".

                                                                                                                                                                                                                http://www.afp.com/sites/default/files/mmd_ji_live/2015/02/13/6d53f1687c3e12ebad56b14db7d5bed2f4a7777b.jpg

 

                                                                                                                                             Des collégiens de Trappes chantent et dansent "Les Indes Galantes" de Jean-Philippe Rameau, sur la scène de l'Opéra royal du château de Versailles, le 12 février 2015

Ils n'avaient jamais rien entendu de pareil et leur oreille a eu besoin de temps pour s'y faire. "On a beaucoup travaillé et on a vu que c'était très difficile de chanter ça", avance Marylise. Khartigan, amateur de hip hop qui exerce désormais ses talents sur du menuet, poursuit: "Finalement sur scène, ça bouge, ça va!"

Marc Barret, assistant chorégraphe à l'origine d'un mouvement mêlant hip hop, danse africaine et... macarena, a impliqué les élèves dans le processus de création. "Je me suis beaucoup servi d'eux, de leurs gestes, de leurs danses, pour construire cette danse, qui est devenue notre danse, puisqu'elle leur appartient complètement", explique-t-il.

"Ca ne ressemble pas à la danse baroque au niveau de la forme, mais au niveau du fond ça peut y ressembler parce qu'elle a rassemblé les danses de région, les danses étrangères pour mettre une esthétique dessus. C'est aussi ce qu'on a essayé de faire avec leur esthétique de collégiens de Trappes."

Point d'orgue du spectacle, les ados se retrouvent sur scène sur une composition originale inspirée de l'oeuvre de Rameau. "C'est le dernier cri en musique électronique, nous n'avons utilisé aucun instrument", s'enthousiasme Michel Verschaeve, le metteur en scène. "Il fallait nourrir les jeunes avec une musique de maintenant. Et ils ont tout de suite accroché."

C'est ce que lui et Olivier Schneebeli espéraient: voir les jeunes Trappistes rendre à Rameau toute sa "modernité".

____________________________________________________________

 

Jour de Carnaval

Au château de Fontainebleau

 

Samedi 21 février 2015

De 14h à 19h

 

                                         Les artistes de La Compagnie Baroque vous donnent rendez-vous… costumés ou non !

 

                                             Tout au long de la journée bal Renaissance et découverte des danses

 

                                                                                   Nombreuses animations

 

                                          Renseignements sur : http://www.musee-chateau-fontainebleau.fr/Agenda

 

CBMV23 - - Copie

 

____________________________________________________________

 

                                           Journées du Patrimoine 2014

 

                                        Les musiciens de La Compagnie Baroque 

                                    sont à Rueil-Malmaison et animent le spectacle

 

Evening2_edited-1a

…………………………………….

 

image002

 

Visite théâtralisée de l’Abbaye de Nieul-sur-L’Autise

 

 

Du 9 juillet au 24 août 2014 tous les jours du mercredi au dimanche

 

 

En 1840 Prosper Mérimée découvre Nieul.

Nieul 2014

 

Le Maire s’empresse de faire découvrir le village et l’Abbaye à son illustre visiteur arrivé de façon inattendue. Mérimée observe le cloître, le jardin, émerveillé il nous invite à regarder en détail le lieu et ses richesses.

Cette visite prend un autre tour lorsque la pétillante femme du Maire, trop heureuse d’avoir un voyageur venu de Paris, perturbe cette inspection, ne pensant qu’à organiser une brillante fête en l’honneur de son hôte.

Quel souvenir va garder Mérimée de sa visite ?

Décidera t-il de protéger Nieul ?

 

La visite se révèle aussi animée que passionnante, mais va-t-elle permettre de sauver le magnifique site de Nieul-sur-l’Autise ?

 

Avec  DOZIER, Annie DACHER & Christian DESMET

Texte : Fabrice CONAN

Mise en scène : Michel VERSCHAEVE

 

Sérénade au château de Versailles

Dans la cadre des Grandes Eaux Nocturnes dans le parc de Versailles

 

Rendez-vous chaque semaine du 14 juin au 14 septembre 2013

 

Sérénade royale de la galerie des glaces

http://www.youtube.com/watch?v=on-YfCmuPy4

 

Les vendredis 14 juin et 12 juillet 2013

Les samedis du 22 juin au 14 septembre 2013, sauf le 13 juillet 2013

Plusieurs représentations entre : 18h40 & 20h15

 

Juste avant les Grandes Eaux Nocturnes, venez parcourir les appartements du Roi au son d'une sérénade.

Les artistes musiciens et danseurs de la Compagnie Baroque, vous y attendent pour assister à une promenade musicale.

Vous traverserez la Galerie des Glaces sous les ors et reflets, aux derniers rayons du soleil couchant.

 

 

Musiques des violons du roi

 

Danser pour le roi

 

Salon de musique pour soirée d’appartement  

 

  infos sérénade sur : http://www.chateauversailles-spectacles.fr/fr/spectacles/2013/la-serenade-royale-de-la-galerie-des-glaces

 

 

image006

Télérama 2012 : 

(...) le Château de Versailles nous propose cet été une nouvelle promenade musicale et dansée dans les appartements royaux avec la Compagnie Baroque de Michel Verschaeve, créateur de spectacles et de soirées Grand Siècle. Danseurs et musiciens mènent le public du salon d'Hercule à la galerie des Glaces, avant que la douce lumière du soleil couchant illumine les décors somptueux de la demeure royale.

 

http://www.youtube.com/watch?v=on-YfCmuPy4

___________________________________________________________________________________________

La Compagnie Baroque

était le dimanche 4 mai 2014 dans

 

image03  sur image07 dans :

Versailles comme vous ne l’avez jamais vu !

 

Retrouvez nous aussi  sur

 BBC 4

http://www.youtube.com/watch?v=aFP2X_Slo7Y

La Compagnie à partir de 38 minutes

Habillage Grand Siècle de Stephen Smith par Fabrice Conan à partir de 25 minutes

Have a good time !

_________________________________________________________________________________________________

                                                                                                          

Athalie

D’après l’œuvre de Jean Racine  

Le Samedi 21 Janvier 2012 à 20h30

Le Dimanche 22 Janvier 2012 à 15 h

au Musée d'Art ROGER QUILLOT

à Clermont-Ferrand

http://www.clermont-ferrand.fr/Activites-Actualites.html

Dimanche 5 février 2012 à 17h30   

Château des Martinanches

Saint-Dier d’Auvergne

Projet dirigé par Michel Verschaeve

Avec le Service Université Culture et l’orchestre universitaire de Clermont-Ferrand,

L’école intercommunale de musique de Billom (dir. F. Maître).

Créée en 1691 pour Madame de Maintenon et ses Demoiselles de Saint-Cyr, la pièce retrouve « le chemin l’école » pour une interprétation par des étudiants qui révéleront la saveur d’origine de cette grande tragédie de Racine.

A partir des textes et des musiques composées pour la pièce, ce spectacle redonne vie avec l’interprétation « d’époque » à une des plus grandes tragédies du siècle de Louis XIV. Gestuelle baroque, mise en scène, déclamation  à la françoise, redonnent toute leur force aux vers de Racine et nous plongent dans des émotions de notre temps.

 

Athalie Chassée du Temple, par Antoine Coypel  

Renseignements et réservation Office de tourisme de Billom

Tel : 04 73 68 39 85

tourisme@stdb-auvergne.com

Dernier Enregistrement discographique :

Motets de Couperin, Bernier, Brossard, Valette de Montigny

L'image “file:///C:/WINDOWS/Bureau/2.jpg” ne peut pas être affichée. Elle contient des erreurs.
Cette attirance pour le culte du sentiment ténébreux est mis en évidence dans ce concert à travers les œuvres vocales et les pièces instrumentales de grands compositeurs. La musique est complétée par des textes contemporains aux œuvres qui seront déclamés pour mettre en lumière l’étendue de l’inspiration née de ces ténèbres.

Achat en ligne auprès de http://www.arion-music.com/

Le programme du disque est disponible pour vos programmations de concert

__________________________________________________________________________________

Écoutez la Compagnie Baroque sur myspace

http://www.myspace.com/compagniebaroque

_______________________________________________________________________

Photo Weck

La Compagnie Baroque au Château de Versailles

_________________________________________________________________________________________

Écoutez quelques extraits de notre enregistrement : ARION 68 741

d'Airs Sérieux et à Boire de Jean-Baptiste DE BOUSSET :
Recueil des partitions Chant/Clavier édité chez Lemoine (28659 HL) disponible en magasin

L'image “file:///C:/Mes%20documents/SVG/CBMV/BOUSSET/Disque%20de%20Bousset/Copie%20(2)%20de%20Bousset%20Arion.jpg” ne peut pas être affichée. Elle contient des erreurs.

attention! ces fichiers sont au format MP3, si vous ne pouvez les entendre, il faudra charger un lecteur du genre "winamp"

ACTUALITÉS DES CONCERTS & STAGES

Il ne peut y avoir de progrès dans une bonne et juste interprétation de l’opéra baroque sans une connaissance et maîtrise de la rhétorique gestuelle. Ce véritable solfège du corps permet aux chanteurs et acteurs d’éliminer tous les gestes parasites, de concentrer l’action dramatique et d’appréhender avec confiance tous les types de prestations scéniques. Nous ne pouvons ignorer plus longtemps la gestique baroque dans la résurrection des opéras baroques en général et dans l’apprentissage du chanteur en particulier.

Lire l'article consacré à "La voix du corps ou l'éloquence du geste dans la tragédie lyrique"

POUR VOS ÉVÉNEMENTS ET FÊTES

http://www.compagniebaroque.fr

Écoutez la Compagnie Baroque sur myspace

http://www.myspace.com/compagniebaroque

contactez nous

La Compagnie Baroque

Fabrice CONAN

Rés Les Puits de la Reine

3, rue Pottier bât B1

F 78150 LE CHESNAY - France -

Tél & Fax: 00 33 (0)1 39 55 10 62

contact@compagniebaroque.fr

 

 

Hit Counter